Thomas Voeckler : Je ne sais pas trop quoi dire. Je n’ai jamais eu l’ambition de terminer avec les favoris au Plateau-de-Beille


Juillet 2011 :  Thomas Voeckler dit n'avoir jamais eu l'ambition de terminer avec les favoris au Plateau-de-Beille. Il affirme aussi "J’ai zéro pour cent de chance de l’emporter. Ce n’est pas mon objectif. Je n’ai pas le niveau. Je ne veux ni ne peux mentir au public." Montpellier le 17 juillet 2011
.
Le fait est qu'il a tout de même terminé avec les favoris et lorsqu'il affirme n'avoir aucune chance de l'emporter, on ne peut que respecter son avis... Un avis que ne partage pas les spectateurs du Tour de France comme  les millions de téléspectateurs et d'auditeurs en France et de part le monde... Même des personnalités expérimentées comme Laurent Jalabert pensent que la victoire du Français n'a rien de chimérique.
.
Certes, il reste encore six étapes, avec les Alpes comme proche horizon. Alors, impossible de dire qui va gagner le Tour de France, d'autant plus que les frères Schleck  ne semblent pas avoir les bons coéquipiers, Alberto Contador souffre malheureusement toujours du genoux.  Mais il faudra se méfier de ces favoris et d'un certain Cadel Evans.

Aujourd'hui c'est jour de repos, et demain le début de la dernière "ligne droite" avant Paris avec l'étape de 162.5 km entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Gap... 

Pages vues la semaine dernière