Comment empêcher une personne qui a trop bu de prendre le volant ?

Vieux camion avec des tonneaux d'alcool du temps de la prohibition (image prise à Toronto) 
Comment empêcher une personne qui a trop bu de prendre le volant ? Voilà une bonne question... Cela c'est passé hier soir ou aujourd'hui dans la nuit, je n'ai pas contrôlé. Un gars, un convive, pas un ami mais une connaissance avait bien mangé et bien bu, un peu trop bu. 

 Et, il devait rentrer chez lui avec son épouse. Du point A au point B, en zigzagant, il ne devait guère y avoir plus de 4 km. Aussi, je dis à l’hôtesse, à la maîtresse de maison : planque ses clés comme je l'ai lu sur le site de la sécurité routière. Sur leur site, il y a dix propositions pour éviter qu'une personne ne prenne le volant. Par cœur, je n'en connais que trois : cacher les clés, inviter à dormir à la maison ou accompagner la personne chez elle. 

Seulement le gars, mesure 1.80 m et il est plutôt baraqué, l'amie n'a pas eu envie de le chicaner. On peut la comprendre. Aussi, je lui ai proposé de souffler dans l’éthylotest que je lui ai offert en même temps que j'ai acheté les miens à Jaligny. 

Tant bien que mal et réciproquement, il déballe l'éthylotest et après quelques hésitations, il souffle dans l’éthylotest. Croyez-moi si vous le voulez mais l'appareil que j'ai acheté cet été concluait qu'il n'avait pas bu...

Il a répété le test avec le deuxième "éthylo", même résultat, alors soit c'est une force de la nature, soit les éthylotests étaient "HS" (hors-service). A mon avis la dernière solution me semble la bonne...