MAGAZINE MASSIF CENTRAL LA BÊTE DU GÉVAUDAN

On ne peut pas tout citer, de peur d’omettre des articles très intéressants. Et, réduire ce magnifique numéro à la seule bête gabaltinnaise mise en avant sur la première page de couverture même si ...

Au-delà des maisons d'hôtes, de la renaissance du cheval d'Auvergne, du dernier fromager dans l'estive du Cantal, des fontaines de Clermont-Ferrand, le chemin de randonnée Stevenson (note personnelle, c'est sur la route de R.L. Stevenson que Claude Seignolle récolta  une partie de ses contes et légendes de France et le baiser de  Chopin) , et des maisons en terre à l'est du massif. Massif central, c'est 116 pages d'articles magnifiquement écrits et accompagnés de splendides images comme une invitation aux voyages.


***

Il y a 250 ans la Bête du Gévaudan : La Lozère et la haute-Loire figurent en tête des zones géographiques où les éleveurs de moutons manifestent leur colère contre le retour des loups et leurs prédations sur les troupeaux . C'est sur ce territoire que commençaient, il y deux cinquante ans , les attaques de l’animal connu sous le nom de Bête du Gévaudan. Un fait divers  qui fut élevée au rang d'un véritable mythe. Un mythe traité par le magazine à partir de l'actualité du loup en Lozère. Ce loup mal- aimé qui coûte  2 millions d'euros à la collectivité... Malgré ce semblant de concomitance entre les loups et la bête du Gévaudan , l'article est très riche en information,  il vous donnera envie d'en savoir plus sur la bête ou  d'organiser des vacances dans cette magnifique région, riche de ses habitants, de ses paysages, du parc animalier : ¨Les Loups du Gévaudan¨ ;  et de la Maison de la bête d'Auvers...



Tag : Auvergne, tourisme, culture, randonnée

Pages vues la semaine dernière