Que fête-t-on à l'Assomption le 15 août ?

Le 15 août est une fête mariale. Les catholiques y célèbrent l'Assomption de la Vierge Marie, c'est-à-dire sa fin glorieuse qui échappe au sort commun de la mort naturelle. Préservée du péché originel, anticipant ainsi le salut offert à l'humanité entière par le sacrifice de son fils Jésus, la Vierge Marie quitte la vie terrestre sans connaître la corruption de la chair. Le mot Assomption provient du verbe latin assumere, qui signifie « prendre », « enlever ». 

En 1637, le roi Louis XIII désirant un héritier consacre la France à la Vierge Marie et demande à ses sujets de faire tous les 15 août une procession dans chaque paroisse afin d'avoir un fils. Comme Louis XIV naît l'année suivante, la fête célébrée par le Vœu de Louis XIII prend une importance particulière en France. Le 15 août deviendra le jour de la fête nationale . Ce ne sera qu'en 1870 que le 14 juillet, suite de la guerre franco-allemande, devient fête nationaliste, privilégiant le défilé militaire. En 1880, l'Assemblée nationale de la III ème  République promulgue une loi qui fera du 14 juillet  la fête nationale annuelle.

D'innombrables processions ont lieu dans les paroisses catholiques le jour de l'Assomption. En France, depuis le vœu de Louis XIII qui place le royaume de France sous la protection de Notre-Dame de l'Assomption, les processions sont traditionnellement suivies et donnent souvent lieu à des festivités, feux d'artifices, etc., comme à Biarritz ou Chartres.

Mais voici deux vidéos, une qui explique très bien ce qu'est l'Assomption, et l'Avé Maria de Schubert


Pages vues la semaine dernière