Georges Haldas est mort à l'âge de 93 ans: le poète et essayiste, l'amoureux du football, le provocateur n'est plus...

Georges Haldas : le poète, l'amoureux du football, le provocateur est mort... Georges Haldas le poète est-il besoin de le présenter ? Tout comme le philosophe... et l'amoureux du football ? Le provocateur me direz-vous ? Provocateur, cigarette aux lèvres, éteignant celle-ci dans un cendrier, Georges Haldas défendait  le droit de fumer...

Aujourd'hui Georges Haldas n'est plus, il nous reste que sa formidable "présence", ses  livres et beaucoup de documents télévisuels et radiophoniques. Invité de la SSR de  la TSR, de la RSR, des chaînes françaises, il ne laissait personne indifférent... On se souvient par exemple du Radioscopie avec Jacques Chancel le 18 avril 1978 : 


"Georges HALDAS : son enfance partagée entre la Grèce et la Suisse. La question de l'enracinement pour un écrivain. Son livre "L'état de poésie". Pourquoi il se consacre à la poésie. Sa foi. La singularité de chaque être humain. L'état de nature. La culture. Le sens de l'autre. Son livre "Les Vies Perdues" ; l'exemple de la vie du Christ. Son livre en préparation concernant Jean Jacques Rousseau. Ses parents. Le fascisme. Ses filles. Ce qu'il pense de la souffrance. Réflexions à propos de la mémoire et de l'oubli."


Comme on oubliera pas sa présence chez Bernard Pivot dans l'émission "Apostrophe" avec  Jean Tigana ("Jean Tigana, l'enfant de la balle"), Michel Denisot  ("Olé France"), Thierry Roland pour ("La fabuleuse histoire de la coupe du monde"), Florence Rimbault ("Joueuse professionnelle") c'était le 21 mai 1982... 


Georges Haldas, cet enfant de Céphalonie en Grèce  nous a quitté à l'âge de 93 ans dans son appartement de Genève. 


"Quand il est mort le poète, le monde entier pleurait". Gilbert Bécaud


Image : La Légende du football de Georges Haldas aux Éditions de  L'Age d'Homme 1990

Aucun commentaire:

Pages vues la semaine dernière