EDF : la lumière qui éteint et la correction d'un hoax

La lumière qui éteint et la correction d'un hoax.

Comme sans doute beaucoup de personne, j'ai reçu un message qui s'est avéré être un hoax,  en voici l'extrait du contenu :  "Pour les fameux Compteurs qui devraient être installés bientôt et qui devraient nous être facturés au prix très très Fort (vers les 300 € ) , et qui, de surcroit, ne seraient pas fiables."

Sur ce, j'ai téléphoné à EDF et je suis arrivé sur une première collaboratrice qui me disait qu'elle ne m'entendait pas même après plusieurs réglages du son. Ensuite, j'ai téléphoné à un ami pour contrôler s'il m'entendait, suite à ses réponses, j'en ai déduit que oui...

Ensuite, fort de ce contrôle positif, j'ai à nouveau téléphoné à EDF, une autre collaboratrice m'a entendu. Les questions posées étaient les suivantes :

1. Est-ce que le nouveau compteur est-il fiable ? On m'a répondu que les compteurs étaient en cours de tests.
  
2. Ensuite,  j'ai demandé la date probable du changement des compteurs ? Elle a dit qu'elle ne savait pas.

3. Après, j'ai posé également cette question : Est-il vrai que le changement coûtera 300 €  ? On m'a dit que nous ne savions pas.

4. Ma dernière question: Est-ce que vous pouvez me transférer vers une personne qui pourrait répondre à mes questions ? On m'a répondu textuellement et très gentiment que personne n'est au courant.

Moralité de l'histoire : Ne pas demander un éclairage à vos questions  chez EDF  car ,  pour reprendre le titre d'une émission de Furax, c'est un peu la  "Lumière qui éteint"...

Et puisque selon la sympathique collaboratrice personne n'est au courant, ce qui est un comble pour EDF (de ne pas être au courant), aussi ai-je décidé d'appeler un vieil ami, le gendre du Professeur Hardy-Petit  qui apparaît dans Signé Furax : Monsieur Théo Courant... (1) Et celui-ci m'a dit : Ne t'inquiète tu recevras une lettre d'information !
Signé Fouvraux chef de la DDT  (2)

 1. Théo Courant voir le livre de Francis Blanche et de Pierre Dac, Le Boudin sacré.

2. Si vous enlever quelques lettres, à ce nom vous en saurez long sur mon humeur : furax :-)




    

Aucun commentaire: