Stéphane Guillon : France Inter condamné pour le licenciement de Stéphane Guillon

"Le groupe Radio France a été condamné vendredi par le conseil des prud'hommes de Paris pour le licenciement de l'humoriste Stéphane Guillon "sans causes réelles ni sérieuses", a indiqué à l'AFP Me Olivier Schnerb, l'avocat de l'humoriste."

Selon son avocat Stéphane Guillon aurait touché plus de 210 000 €. L'humoriste se dit ravi et scandalisé : "En tant que salarié foutu dehors, je suis ravi de cette décision judiciaire. En tant que contribuable, je suis scandalisé qu'une société d'État ait préféré perdre autant d'argent et d'auditeurs pour faire taire un humoriste."

Le patron de Radio France avait annoncé, dans une interview au Monde.fr, le départ de l'humoriste Stéphane Guillon de la matinale de France Inter. D'après Jean-Luc Hees, " l'humour ne doit pas être confisqué par de petits tyrans ".

Pour ma part, ancien auditeur de France Inter, je n'ai jamais constaté d'insulte seulement des caricatures d'évènements, de personnalités politiques de gauche et de droite. "Surtout la droite" disait "Stéph" Guillon à la 20ème édition du Festival du rire de Montreux.  

Eric Zemmour ne disait-il pas : "Il n'y a pas plus conformiste que Guillon" ?


Aucun commentaire:

Pages vues la semaine dernière