Gérard Depardieu rend son passeport : Moi, il me suffisait d'être Edmond Dantès. Je n'attendais rien d'autre de la vie

Gérard Depardieu dans le Comte de Monte Cristo
"Crois-tu que j'ai aimé être le Comte de Monte Cristo ? C'est un homme terrible, impitoyable et froid. Mais ce n'est pas moi qui a voulu devenir cet homme-là. Moi, il me suffisait d'être Edmond Dantès. Je n'attendais rien d'autre de la vie..."
 .
On se souvient des propos du Premier ministre de ce mercredi 12.12.12 sur France 2 : "C'est une grande star, tout le monde l'aime comme artiste, mais se mettre juste de l'autre côté de la frontière, il y a quelque chose d'assez minable, tout ça pour ne pas payer d'impôt."

Minable Gérard Depardieu ? Né en "1948 il a commencé à travailler à l’âge de 14 ans comme imprimeur, comme manutentionnaire puis comme artiste dramatique." Il a toujours payé ses taxes et impôts quel qu’en soit le taux sous tous les gouvernements en place. Il dit avoir payé 145 millions d'euros d'impôts en quarante-cinq ans et  85% d'impôts sur ses revenus en 2012. 

Depardieu est qualifié de minable... Lui qui a réussi  une carrière exceptionnelle dans un pays qu'il aime, la France. La France, où les rapports avec l'argent sont si complexes, et où souvent les artistes sont " fils de "... 
.
Alors que Gérard Depardieu a grandi dans une famille de prolétaires avec cinq frères et sœurs. Voir un ancien manutentionnaire illettré tourner dans environ 180 films, ça ne devrait pas inspirer la "haine", "l'injure" mais plutôt le respect.     

Selon la Voix du Nord, l'annonce de son expatriation en Belgique avait déjà fortement agacé à gauche, le député PS du Cher, Yann Galut, ayant notamment évoqué dans ce cadre la possibilité d'une loi pour déchoir les exilés fiscaux de la nationalité française. Et bien voilà qui est fait... Tirez-en les conséquences Monsieur le député !

Même, si je n'ai pas aimé tout ce que Depardieu a fait "dernièrement", le fait d'avoir un talent solide comme un roc, un cap, une péninsule, n'autorise pas forcément certaines choses, mais on peut le remercier d'avoir osé faire le geste qui s'imposait, de rester en accord avec ses idées, d'aller au bout, et d'avoir pris le temps d'écrire une lettre ouverte à un Premier ministre. 

Gérard Depardieu se veut être citoyen du monde, il appréciera possiblement cette citation de Saint Augustin, pour lequel il voue une grande admiration  : "Le monde est un livre, et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page."

1 commentaire:

Anonyme a dit…

"Malgré Galilée, il y aura toujours des gens pour qui la Terre est plate, c'est à dire qu'au-delà d'une certaine limite, tout n'est que bizarrerie, abomination ou trahison. C'est très à la mode, et pas qu'en France. Bravo Gérard !" François