Augmentation du prix de l’électricité, c'est l'électron qui fait déborder le vase !

Source  Université d'Harvard
En vérité, je vous le dis, on deviendra tous des survivalistes...  On s'éclairera tous à la bougie en guise d'ampoule, où avec des lampes de poche rechargeables. Tournez manivelle ! La décision est tombée, ils ont décidé encore et encore de tailler dans le gras : environ 5% en 2013 et encore 5 % en 2014 d'augmentation du prix du KW/h chez EDF. 

Enfin, tailler dans le gras, c'est une expression, à force de forcer dans ce sens, il nous restera bientôt plus que la peau et les os.

36 euros à 50 euros de plus sur sa facture d'électricité, voilà ce que certains payerons, fonction de son système de chauffage, de son confort de vie.



Alors, qu'au même moment, c'est-à-dire à l'instant, des employés d'EDF ou d'autres fournisseurs d'énergie voient leur salaire augmenter de 3.5 % quand  la hausse moyenne est de 2.6  % . Et, que l'action EDF est ascendante... Cependant, et par soucis d’honnêteté, je me dois de préciser que les ouvriers d'EDF sont souvent des héros, quant à l'action, elle a perdu un peu plus de 12 € depuis son introduction en bourse, en 2005. 

Mais comprenons-nous bien ! Je n'ai rien contre les employés des fournisseurs d'électricité, ni contre les actionnaires ! Je suis simplement contre la diminution du pouvoir d'achat, sorte de maladie insidieuse et contagieuse grippant une reprise économique encore trop fragile. 

Je suis contre ce nœud coulant qui, en se resserrant, asphyxie le budget des ménages. Certes, EDF a bon dos, car tout augmente, tabacs, bière, alimentation, essence, gaz, vêtement, etc... Pour ces raisons, je m'indigne contre cette paupérisation de la société, il serait temps, enfin, de souffrir comme des Hommes et non pas comme des bêtes.

Prenons-y garde, frères :. riches.  La coupe est pleine. La colère gronde au sein des masses... Déclamait Pierre Desproges.
      

Pages vues la semaine dernière