Beaujolais nouveau | un vin primeur vendu dans 110 pays |

Chaque année, la planète vin entre en ébullition à l'approche du troisième jeudi du mois de novembre (depuis 1985). Les premiers tonneaux de la cuvée 2014 du beaujolais nouveau ont été percés à minuit sur la place de l'Église à Beaujeu (69).

Cette tradition, rituel annuel, a pris naissance en 1951, et c'est également un gros coup marketing...  puisque le Beaujolais nouveau représente environ 27 % de la production totale de Beaujolais. Contre 5% à 10%, par exemple, pour les vins primeurs du Bordelais.



57 % de la production du Beaujolais nouveau restent en France, mais les 43 % restants sont expédiés dans 110 pays.


Souvent associé à de la "piquette" et critiqué pour "n'être qu'un vin de table" populaire, le Beaujolais nouveau souffre des clichés qui lui collent à la peau. Mais alors que c'est effectivement un vin jeune, celui-ci peut néanmoins s'avérer délicieux. Pour la ''cuvée'' 2014, les avis sont partagés entre déception et satisfaction.

Henri de Toulouse-Lautrec a dit entre lupanar et taverne : Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Malone 03  répète : L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez le avec modération puisque c'est un message obligatoire...


Aucun commentaire: