André Chassaigne: Une espèce de mascarade qui est banalisée, aujourd'hui dans cet hémicycle

Lcp : Comme la droite, la gauche de la gauche a quitté l’hémicycle mardi pendant le discours de Manuel Valls engageant la responsabilité de son gouvernement sur le projet de loi Macron. "Des députés qui veulent dire pourquoi ils s’opposent au texte n’ont pas droit à la parole. Le fait de demander à parler, c’est considéré comme un affront par Monsieur le Premier ministre !, regrette André Chassaigne.

franceinfo Auvergne d'ajouter : L’emploi du 49-3 sur ce projet de loi d’Emmanuel Macron, qu’en pensez-vous ?

C’est une banalisation absolument inacceptable, d’autant que ce n’est pas seulement le 49-3 qui porterait sur le vote final et qui serait la démonstration qu’il n’y a pas de majorité dans l’hémicycle pour voter un texte. Mais en plus de ça, c’est le refus du débat, c'est-à-dire que si le 49-3 interdit la discussion générale, interdit la discussion sur les articles, je crois que véritablement là on aura touché le pompon.

Aucun commentaire:

Pages vues la semaine dernière