Sorbier 2015 | Concours de labour sous le signe de Saint Isidore le Laboureur et de Belenos

Par  33 ° degrés Celsius à l'ombre , les agriculteurs se sont donnés rendez-vous à partir de  14 h 30 au lieu-dit les Torchons à Sorbier chez la famille Favier. Suivez le guide ...

Ce message n'a pas vocation de vous informer sur les résultats, car comme l'a dit Pierre de Coubertin , l'essentiel est de participer... Vous allez voir  simplement quelques images d'agriculteurs malmenés par cette canicule terrible de 2015. Ces quelques clichés, des photos de tracteurs , machines agricoles et même d'un motoculteur,  ont pour but de garder en mémoire cette belle journée.   
    
Elie Tocant devant son Mc Cormick F-240 de 1962
Le premier agriculteur avec l'arbitre, le juge qui donnera la note. Comme c'est le premier labour le juge doit être particulièrement attentif à la valeur de sa note, car son appréciation première servira de mesure de référence...
Sillons étalon
Concours de labour à 03220 Sorbier : Concentration maximale ...
Tracteur Lanz Bulldog 

Heinrich Lanz AG était un constructeur allemand de machines agricoles situé à Mannheim. La société et sa marque Lanz ont été rachetées en 1956 par le fabricant américain John Deere.

Labour équin avec deux chevaux percherons 
Ce sont les mêmes chevaux qui en 2009 participèrent au concours de labour aux Morillons, vous pouvez les regarder par ce lien.

Le tracteur Massey Harris de M. Lefaure, de Saint-Léon, entraîne une courroie pour faire fonctionner la bateleuse... dans un bruit d'enfer... Autrefois, les agriculteurs n'avaient pas de protection auditive ce qui n'empêchait pas mon grand-père d'entendre les chuchotements discrets lorsque l'on parlait de lui et de ne rien entendre quand cela l'arrangeait ; vous avez tous connu ça, n'est-ce pas ? Mais regarder cette vidéo qui ne dure que  8 secondes...

Toujours cette concentration maximale par amour du travail bien fait

M. Henri Pujos, maire du village  "gaulois" de Sorbier avec la relève
Après une dure journée, il est de tradition en Gaule de se réunir autour d'une table pour ripailler et de fêter dans la joie et la bonne humeur la journée écoulée. Le concours de labour 2015 ne déroge pas à la séculaire tradition.

Et, je n'oublie pas de dire grand merci à la famille Favier, à tous les organisateurs, les participants, les visiteurs, pour cette magnifique journée bénie par Saint Isidore le Laboureur et  Belenos...  

Tags : Concours de labour , Henri Pujos, Sorbier