13 septembre 2015 | Pluie diluvienne sur Saint-Léon

Pluie diluvienne du 13 septembre 2015 sur Saint-Léon

Peut-être parle-t-on de la météo de peur de parler du temps qui passe ? à la recherche du temps perdu ? Si je n'ai jamais rencontré Proust qu'à travers ses écrits, j'ai recueilli les témoignages des sages du canton... et leurs prévisions se réalisent à savoir que la météo de 2015 ressemble comme deux goûtes d'eau à celle de 1976... Vous pouvez  lire ou relire ce message du mois d'août 2015 : 1976 et 2015 ? Canicule, agriculture et production.  N'est-ce pas ?

 
Ce ne sont que deux courtes vidéos qui immortalisent cette journée de pluie. Cette pluie qui n'a pas fait trop de dégâts dans le Bourbonnais... 


Dans tous les cas infiniment moins que la canicule... Regardez ci-dessous l'image du Matou enorgueilli de ses nouvelles eaux, et bien ce ruisseau qui prend sa source à Saint-Léon s'en va vers l'océan. 

Il se jette d'abord dans le Graveron à Châtelperron, ce Graveron qui va se fondre dans la Besbre juste avant Vaumas et qui terminera son voyage dans la Loire. Le randonneur, le pêcheur qui suit le Matou et après une longue marche se retrouvera en Loire-Atlantique où se jette la Loire dans l'océan... 

  
Même si les truites ne remontent plus le chatouiller, notre cours d'eau a recouvré sa santé, et sa belle allure perdue lors de la canicule... Vous vous souvenez du Matou asséché près du pont des Chartiers ?