En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites.

DANS LES FORÊTS DE SIBÉRIE | LA GRANDE VADROUILLE

DANS LES FORÊTS DE SIBÉRIE  jeudi 29 septembre
Critique 

Vu "Dans les forêts de Sibérie"....Grosse bouffée de bonheur !...On se dit que ça va être genre »Robinson dans les steppes », ou « Seul au monde » au Pôle nord....et qu'on va roupiller au bout de 10 minutes d'images sublimes, et bien non ! Ce film, d’après le roman de Sylvain Tesson (prix Medicis 2011) est un retour au vrai, quête de pureté et de calme, éloge de la lenteur et du temps, et puis c’est la rencontre : avec soi-même d'abord, et avec "l'amitié" avec un grand "A", nue, sans rien autour qu'une cabane en bois et le lac Baïkal gelé...Avec la musique hypnotique d’Ibrahim Maalouf..Sublime…J’ai été scotchée du début à la fin. Magnifiquement joué par Raphaël Personnaz (craquant oui, mais pas que !), un beau mec de la trentaine, qui bosse dans le multimedia et en a marre de sa vie formatée, a le courage de tout plaquer, pour aller seul dans ce lieu sauvage où il n’y a rien ni personne à des kilomètres ...mais je ne veux pas spoiler.

Un voyage aux moments intenses, drôles aussi, où la nature et le temps reprennent le pouvoir qu'ils n'ont sans doute jamais perdu-magnifique réalisation de Safy Nebbou-je salue également le talent du grand acteur russe Evgueni Sidikhine dont le visage est inoubliable...Un film qui requinque, éblouissant, et dont on sort avec une envie de vivre à fond, et qui fait un bien fou par les temps qui courent...La salle a applaudi…Voilà....un des rares films récents qu’on a envie de revoir. Pas prête de l'oublier !

Synopsis

Pour assouvir un besoin de liberté, Teddy décide de partir loin du bruit du monde, et s’installe seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal. Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis plusieurs années. Entre ces deux hommes que tout oppose, l’amitié va naître aussi soudaine qu’essentielle.

Scénario

Safy Nebbou et David Oelhoffen, d'après Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson



LA GRANDE VADROUILLE ressort en version remastérisée pour ses 50 ans





En 1942, pendant l'Occupation, un bombardier de cinq aviateurs britanniques est abattu au-dessus de Paris par la Flak, lors d'un retour de raid aérien. Ses occupants sautent en parachute. Deux sont faits prisonniers, les trois autres parviennent à échapper aux Allemands. Le premier, sir Reginald Brook (alias « Big Moustache »), atterrit dans le zoo de Vincennes, le second, Peter Cunningham, sur la nacelle d'un peintre en bâtiment, Augustin Bouvet (Bourvil) , et le dernier, Alan MacIntosh, sur le toit de l'Opéra Garnier avant de se réfugier dans la loge d'un chef d'orchestre acariâtre, Stanislas Lefort (Louis de Funès ) . 

DIVINES

Mar 4.10.2016 18h00

Dounia vit dans une cité en bordure de l'A3 et passe ses journées avec son amie Maimouna. Pour s'en sortir, elles volent des sodas au supermarché etles revendent à la récréation. Elles végètent en BEP «accueil». Elles rêvent de gagner beaucoup d'argent et pensent avoir trouvé le moyen en travaillant pour Rebecca, une dealeuse respectée qui s'offre des «boy toys» et se fait conduire en décapotable. Alors qu'elle gravit les échelons dans la criminalité, Dounia rencontre Djigui, un jeune danseur...



Aucun commentaire:

CONTACT