En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites.

BD | LORANT DEUTSCH ET LE CONNÉTABLE DE BOURBON

BANDE DESSINÉE LORANT DEUTSCH PRÉSENTE  LE CONNÉTABLE DE BOURBON 




Histoires de France -
François Ier et le Connétable de Bourbon -

Marignan 1515, tous nos cerveaux d'écoliers connaissent cette date. Mais ce que l'instituteur a oublié de dire, c'est que cette victoire a été remportée par le dernier duc du Bourbonnais et d'Auvergne : Le Connétable Charles III...

Le neuvième et dernier duc de Bourbon n'a pas été épargné par l'histoire, qui l'a transformé en traître. Lorant Deutsch sa première bande dessinée n'a pas hésité à ressortir ce passage oublié de l'histoire de France.

Lorant Deutsch lors du tournage du Temps des porte-plumes. Crédit photo: Gilbert Tain   

" Lorsque je suis venu en Sologne Bourbonnaise en 2005 pour tourner dans le film de Daniel Duval, j'ai eu un coup de cœur pour la richesse historique du coin. J'ai des images pleines de tendresse pour la région. J'ai visité le Jacquemart, le quartier historique de Moulins, le château de Chantelle... Plus que les monuments, c'est l'histoire d'un homme qui m'a marqué : le connétable de Bourbon. Sa vie est digne d'un péplum hollywoodien. Du coup , je me suis mis à lire tout ce qui avait rapport avec lui, comme l'excellent livre de Georges Guette La Tour d'Octogone ( Éditions Planète 1970 )".

La Tour octogone de Georges Guette 

La BD de Lorant Deutsch n'est absolument pas un plaidoyer à la gloire du Connétable de Bourbon, mais l'acteur replace les  deux personnage dans leur contexte du XVIe siècle.

" L'histoire est écrite par ceux qui l'ont faite, et donc par les vainqueurs. Le Connétable Charles III est considéré par l'histoire comme un traître, un félon. Mais si on se remet dans le contexte de l'époque, le duc de Bourbon était le dernier grand seigneur féodal avec une principauté totalement autonome. Et il était bien plus riche que le roi lui-même. lorsque l'on se penche de plus près, on se rend vite compte que c'est plutôt François 1er qui a trahit le Connétable via un jeu d’alliance et  de testaments. En essayant d'appréhender la géo-politique de l'époque, on comprend que le duc n'était pas du tout un traître".   

La bande dessinée de Lorant Deutsch est bien écrite, le coup de crayon d’Eduardo Ocana est agréable à l’œil. Et surtout le contexte historique est respecté et permet de mieux comprendre l'Histoire de France, mais aussi et surtout l'Histoire locale au XVIe siècle et son apanage l'Auvergne. 

Farid Sbay, le 15.12.2012


Texte publié avec l'assentiment de M. Farid Sbay, et son complice Sébastien Joly.

Aucun commentaire: