En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites.

LES BÉNÉDICTINES DE CHANTELLE LUTTENT CONTRE LE COVID19

LES BÉNÉDICTINES DE CHANTELLE LUTTENT CONTRE LE  CORONAVIRUS

Dr. Ignace Semmelweis

En 1846, un jeune médecin Hongrois nommé Ignace Semmelweis intègre la division obstétrique de l'Hôpital général de Vienne. Adepte, comme nous, des données factuelles et chiffrées, il est effaré par le taux de mortalité des jeunes femmes accouchées dans le pavillon servant à la formation des futurs sages-femmes (de 10 à 40%... en lieu et place d’une moyenne à 3%). Il décide alors d’engager une étude que l’on considère aujourd’hui comme épidémiologique et qui rapidement s’orientera vers l’asepsie. 

Au XXIème siècle, l’Organisation Mondiale de la Santé indique que « des milliers de personnes meurent chaque jour des suites d’infections acquises au cours des procédures de soins. L’hygiène des mains est la mesure essentielle à appliquer pour prévenir la transmission des germes et le développement des infections». Le lavage des mains au savon et à l’eau est donc essentiel. 

Pour reprendre un petit conseil du Docteur préféré de nos compatriotes (Dr M. Cymes) : 

« Il y a une technique du lavage de main, un art du savonnage, une manière particulière de passer ses mains sous le robinet. 

Primo : qui dit lavage des mains dit savon. Vingt secondes de savonnage, c'est le minimum. 
Secundo : qui dit lavage des mains dit lavage des mains et des poignets. 
Tertio : vous devez aussi penser à frotter entre les doigts et ne pas oublier un centimètre carré de la paume des mains. 


C'est à ce prix que vous éliminerez les bactéries et les virus que vous avez mille occasions de ramasser dans la journée, que ce soit dans les transports en commun, en actionnant la poignée d'une porte, en tripotant votre portable ou en serrant la main d'un collègue. » 

Retrouvez en image : Le lavage des mains Alors oui, nous sommes fiers d’être français et la famille Pasteur nous a permis de pousser de grands cocorico, mais seulement un quart de siècle après les travaux du Dr. Semmelweis, en découvrant l’existence des microbes. Il nous paraissait donc important en ces temps difficiles de remettre l’accent sur une personnalité peu connue qui, combattu par ses Pères, terminera sa vie interné et pariât pour avoir voulu imposer au corps médical le lavage des mains.

Lavage des mains - Coronavirus

Et parce que la solidarité n’a pas de prix, dès aujourd’hui et pour au minimum un mois, chaque commande de produit Les Bénédictines de Chantelle sur notre site sera accompagnée d’un savon. N’hésitez pas à propager la bonne parole. 

Source : https://boutique.benedictines-chantelle.com/fr/