En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites.

JEAN COUY, PEINTRE, DESSINATEUR, GRAVEUR, ET AMOUREUX DU BOURBONNAIS

JEAN COUY, PEINTRE, DESSINATEUR, GRAVEUR, ET AMOUREUX DU BOURBONNAIS

12 juin 2021, cérémonie d'inauguration de la Place Jean Couy à Saint-Léon 03

De gauche à droite:
M. Jean Laurent, M.Yves Dubreil, M. Christian Lafaye, M. Alain Bayon,
et M. Sylvain Devaux. Photographie: Famille Belin

 
Jean Couy est un peintre, dessinateur et graveur français né à Paris en 1910 oû il décédera en 1983. Il est inhumé, avec son épouse Marguerite, à Saint-Léon.
 
"L'Amoureux du Bourbonnais", entré aux Beaux-Arts de Paris, il y rencontre Marguerite Bayon, originaire de Saint-Léon, qu'il épousera en 1934. 
 
Ils partageront leurs temps entre Paris et Saint Léon, dans leur maison des Vignots que Jean fera équiper d'un atelier pour peindre, graver, mais aussi pour imprimer ses gravures. 
 
Les Paysages du Bourbonnais, et le jardin des Vignots resteront des sources d'inspiration pour Jean Couy dont l’œuvre a été reconnue internationalement pour sa richesse et son originalité".
 
C'est par ces mots gravés sur une plaque et une place fleurie que la Municipalité, l'Association des Amis de Jean Couy, les Saint-Léonnaises et Saint-Léonnais ont choisi de lui rendre hommage.
 
Place Jean Gouy à Saint-Léon (03)

Cette place se trouve à côté de la fresque en trompe-l'oeil, une œuvre réalisée en 2008 par l’artiste graffeur, Mickaël Martin, originaire de Dompierre. Un sympathique clin d’œil à Jean Couy... N'est-ce pas ?
 
Alain Bayon, "cousin" de Marguerite Bayon, nous fait part de son témoignage dans un émouvant discours prononcé ce jour d'inauguration :

" Je vais vous dire quelques mots en souvenir des moments passés avec eux. 
 
Le cousins comme on les appelait quand ils venaient aux Bardets, c'était un événement ! Je m'en souviens très bien, j'avais 10 - 12 ans. Ils apportaient, friandises et jeux divers. Ils étaient généreux ! Jean et Marguerite étaient simples et prenaient vite contact, et discutaient avec les personnes qui étaient avec eux sans faire de différence...

Bien sûr, le repas était compris dans la visite.

La Grand-Mère sortait les services des grands jours... Jean et Marguerite de plus près car les assiettes étaient peintes à la main !
 
Les services des grands jours -
Faïence de Salins-les-Bains (39). Coll. Paradis - Art Déco

Il est vrai que les motifs ne sont pas tous identiques. Donc ! Rien de tel que d'être du métier pour les apprécier. 
 
Je remercie la commune de Saint-Léon et ceux qui se sont occupés de ce souvenir, et des autres personnalités qui ont marqué d'une manière ou d'une autre les rues et les écoles. 
 
Jean Couy disait : "Je serais célèbre après ma mort". Aujourd'hui Saint-Léon lui donne ce qu'il attendait, en donnant le nom de Jean Couy à cette place... Merci à Tous !"
 
Alain Bayon, le 12 juin 2021 à Saint-Léon (03)

Aucun commentaire: